Actualité 18 avril 2019

Baisse marquée de l’usage du français

Le MNQ juge essentiel d’investir massivement en francisation

Montréal, le 15 avril 2019 – Le Mouvement national des Québécoises et Québécois suit de très près la situation concernant le Rapport sur l’évolution de la situation linguistique au Québec de l’Office québécois de la langue française, publié vendredi matin. Au terme d’une fin de semaine où les statistiques de l’OQLF ont visiblement fait réagir la population et plusieurs instances sur l’importance d’investir en francisation, le MNQ souhaite connaître concrètement les mesures qui seront prises en ce sens par le gouvernement en place.

Avec des statistiques plus qu’inquiétantes, ce rapport montre en effet que l’usage du français diminue de manière importante dans l’espace public, notamment dans les milieux de travail où 24% des personnes immigrantes utilisent désormais plutôt l’anglais. De plus, l’usage exclusif du français au travail est moins présent chez les francophones de 18 à 34 ans que chez ceux âgés de 55 ans et plus. Dans les commerces, la situation n’est pas plus rose puisque depuis 2010, l’accueil des clients en français est passé de 84% à 75%. Qui plus est, le rapport montre que les jeunes francophones sont de plus en plus indifférents à se faire servir en français.

Lire la suite ->

Pour vous inscrires à notre infolettre, veuillez saisir votre courriel.