Que voulez-vous lire?

Le français à l’affiche

Depuis 1982, la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie sensibilise par « Le français à l’affiche » ( lien vidéo) les commerçants et les entrepreneurs à l’importance de la présence et de la qualité du français dans le milieu du commerce et des affaires tout en conscientisant les consommateurs et les travailleurs par des campagnes d’éducation à un environnement linguistique en français.

Secteurs stratégiques et problématiques

Au fil des ans, des centaines d’entreprises mauriciennes de différents secteurs ont été visitées dont :

  • les agences de communication
  • les médias d’information
  • les imprimeurs
  • les entreprises de conception d’enseigne et de lettrage

  • les restaurants et les microbrasseries
  • les centres commerciaux
  • les rues principales
  • les détaillants de jeux-vidéos, de sports, d’appareils électro-ménagers, de produits de santé naturelle

Outils terminologiques ( lien) et capsules vidéo (lien)

Des outils terminologiques relatifs à des secteurs et des capsules vidéo portant sur les dispositions de la Charte de la langue française ont été créés afin de guider les entreprises à l’utilisation de termes justes et à propos dans leurs affaires et d’assurer une présence du français.

Prix régionaux : des modèles

De nombreux prix régionaux ont été remis à des commerçants et des entreprises afin de reconnaître l’excellence du français utilisé dans l’affichage, la persistance de l’effort pour en assurer la présence et l’originalité des initiatives pour en améliorer la qualité. En signe de reconnaissance, les lauréats qui se démarquaient étaient mis en évidence dans les médias.

Campagnes médiatiques (lien)

Des milliers de consommateurs et des centaines d’entrepreneurs ont été invité à participer à des concours lors de campagne s diffusées sur les plateformes numériques, papier et virtuelles. Des campagnes médiatiques et virtuelles étaient au cœur de la démarche afin de faire du français la langue du commerce, des affaires et du travail et de la faire rayonner avec fierté.

Toujours actuel ! Vigneault disait :

« Nous avons habité une langue, avant d’habiter un pays »

Pour vous inscrires à notre infolettre, veuillez saisir votre courriel.